Dans la presse :  Phorum 7 The fastest message board... ever.
Revue de presse quotidienne en psychiatrie, santé mentale et recherche associée 
Psychotropes : Seropram et Seroplex, deux antidépresseurs de plus à éviter
Posted by: root (IP Logged)
Date: June 10, 2016 10:28AM

9 juin 2016 Mediscoop / Le Point

Le Point

« Le citalopram (Seropram dans le commerce et génériques) et l’escitalopram (Seroplex et génériques) ne doivent plus être proposés aux patients souffrant de dépression ou d’anxiété, recommande la revue indépendante Prescrire [Mai 2016, n° 391] », fait savoir Jérôme Vincent dans Le Point. « En effet, ils exposent à des risques cardiaques plus élevés que les autres antidépresseurs de la même famille, appelée « inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine » », explique l’article.

« Ce nouvel épisode s’ajoute à la saga déjà très longue de ces deux molécules très consommées : plus de 12 millions de boîtes ont été vendues en France en 2015. Le citalopram a été mis sur le marché dans les années 90, et, (…) au début des années 2000, sa parfaite réplique, l’escitalopram, est lancée. Pourtant, en termes d’efficacité et d’intérêt pour le patient, Seroplex n’est pas meilleur que Seropram, ni que les génériques de Seropram. En dépit de ce fait, il lui est attribué le taux de remboursement le plus avantageux », souligne Le Point.

« En 2011 et 2012, les Agences du médicament américaine, puis britannique et française alertent sur un risque d’anomalie de l’activité électrique du coeur associé à ces deux médicaments, qui expose à un trouble du rythme du ventricule cardiaque parfois mortel. Plusieurs études, américaine et néerlandaise, ont établi que ce risque est plus élevé avec ces deux molécules qu’avec les autres antidépresseurs de la même famille », précise le journaliste.

« Une étude danoise a également montré un lien entre la prise de citalopram et la survenue d’un arrêt cardiaque. Enfin, les enfants et les adolescents prenant l’un de ces deux antidépresseurs courent un risque plus fréquent de troubles du rythme ventriculaire, d’arrêt cardiaque ou de mort subite que ceux prenant un autre antidépresseur inhibiteur de la recapture de la sérotonine », alerte Le Point.

Il ajoute que « constatant la convergence de ces informations, le Dr Bruno Toussaint, directeur éditorial de Prescrire, est très net » : « Les accidents sont rares, mais, ces deux médicaments n’ayant aucun avantage par ailleurs, leur emploi est difficile à justifier». « Il est plus prudent de les écarter des soins et de choisir un autre antidépresseur de cette famille », conclut Le Point.



Subject Views Written By Posted
  Psychotropes 13883 root 02/15/2016 11:24AM
  Psychotropes : Les antidépresseurs sont peu efficaces contre la dépression de l’enfant et de l’adolescent 305 root 06/10/2016 10:25AM
  Psychotropes : Seropram et Seroplex, deux antidépresseurs de plus à éviter 1202 root 06/10/2016 10:28AM
  Psychotropes : Eude sur la Depakine 240 root 08/11/2016 02:50PM
  Psychotropes : Etude sur la Depakine (2) 256 root 08/11/2016 02:52PM
  Re: Psychotropes 249 root 08/12/2016 02:18PM
  Psychotropes : Étude sur la Dépakine (3) 242 root 09/12/2016 10:51AM
  Psychotropes : des brochures sur les psychotropes et leur utilisation 282 root 09/21/2016 02:35PM
  Psychotropes : la Dépakine peut-elle avoir un effet épigénétique ? 196 root 01/23/2017 10:48AM
  Re: Psychotropes 94 root 07/27/2017 04:09PM
  Psychotropes : Antidépresseurs et grossesse 38 root 09/13/2017 01:40PM
  Psychotropes : Antidépresseurs et grossesse 49 root 09/14/2017 07:48PM


Sorry, only registered users may post in this forum.
This forum powered by Phorum.